P1030921

 

Pour cette Tarte aux fraises, j'ai utilisé la fiche technique sujet n°8 session 2011 en y apportant quelques fantaisies pour contenter les papilles de "Monsieur".

 Pâte sucrée :

200 g de farine

100 g de beurre

80 g de sucre glace

25 g de poudre de pistaches

40 g d'oeuf

2 g de sel

Crème de pistache:

75 g de beurre

75 g de sucre

75 g de poudre de pistaches

75 g d'oeuf

10 g de poudre à crème

Crème patissière :

1/4 l de lait frais entier 

½ gousse de vanille fendue en deux

50g de sucre semoule

2 jaunes d’œufs

20 g de poudre à crème

Finition : 

100 g de nappage blond

pistaches concassées

 

Dans la cuve du robot ou à la main , mélanger le beurre pommade avec le sucre glace jusqu'à ce que  le mélange soit crémeux.

Incorporer la farine 

Ajoutez ensuite l'œuf  puis la poudre de pistaches.

Laissez votre pâte reposer 30 min au frais.

Abaisser la pâte et la foncer dans un cercle de  22cm .

réserver de nouveau au froid.

Pour la créme de pistaches, mélanger le beurre pommade avec le sucre glace et la poudre de pistaches .

Mettre ensuite  les oeufs.

Garnir le fond de tarte de crème et enfournez à 170 °c durant 30 minutes

 

Durant la cuisson, on prépare la crème patissière

Dans un cul de poule, mélanger le sucre et les jaunes puis la poudre à crème. Faire bouillir le lait, en mélanger la moitié avec le contenu du cul de poule, puis reversez le tout dans la casserole. Faire épaissir sur le feu une minute environ sans cesser de remuer. Débarrasser sur une plaque et filmer au contact.

Voici le fond de tarte à la sortie du four, je ne suis pas satifaite du rendu ( la pâte s'est rétractée). Il ya encore du boulot au niveau du façonnage...

Cela va vite se régler, j'ai une journée CAP Pâtissier sur les pâtes et le fonçage dans une dizaine de jours.

P1030913

Après complet refroidissement, étaler la crème pâtissière sur la crème de pistaches en lissant la surface.

Déposer les fraises sur la tarte  puis recouvrir de nappage et de pistaches concassées.

P1030919                IMG_2355

 

Même si je ne suis pas satisfaite du côté esthétique, le verdict a été unanime : Trop bon, Maman !